Image carrousel

On en parle dans les médias

Journalistes, comédiens, animateurs, animatrices, chefs cuisinier ayant dégusté ce fameux cassoulet, ils en ont tous parlé à la télévision, dans les journaux, à la radio ou sur leur site internet.

Les émissions de télévision

À la Di Stasio
Novembre 2004 et reprise en avril 2005

Deux Filles le matin, invité : Michel Dumont
Octobre 2003

Cuisinez avec Jean Soulard
Octobre 2002


Les journaux

Le cassoulet du chef Pachon
Progrès-Dimanche, La page blanche à Black, le 19 mars 2006
Dimanche dernier j'ai goûté au célèbre cassoulet du chef-propriétaire de la Villa Pachon, Daniel Pachon. Ce mets du terroir de Carcassonne, sa ville natale, est très soutenant. C'est un peu comme notre tourtière ou notre ragoût de pattes de cochon. C'est pesant à digérer. Ce n'est pas un plat qu'on mange avant d'aller se coucher. En revanche, c'est très approprié la fin de semaine pour trouver l'énergie nécessaire à la pratique des sports d'hiver.
Le chef est très content de vendre le cassoulet de son pays. Daniel Pachon est d'ailleurs le seul maître cassoulet en Amérique du Nord.

Vendredi, le chef Pachon était de passage à la station Rock Détente pour faire goûter son plat aux animateurs du matin, Marie-Ève Jean et Éric Arsenault. Le sommelier de l'auberge des 21 Christian Beaupré était en studio ce matin-là et comme les chefs aiment bien se tirer la pipe à l'occasion, Pachon en a profité pour que le sommelier porte un message à Marcel Bouchard de l'Auberge des 21. Il regardé Christian Beaupré et il lui a dit, dans son bel "accengue" de Carcassonne : "Marcelle, bienque il dit que Pachongue, il fait des 'beens' quand je preparé du cassoulet. Eh biengue tu lui diras à Marcelle, qu'est-ce que le chef Pachongue, il fait mainnetenangue avecque son cassoulet. Tu lui diras que mes 'beens' elles se vendent biengues, d'accord?" L'accent de Provence est une douce musique et celui du chef Pachon est de toute beauté.
 

Le cassoulet de Monsieur et Madame Pachon
M. André Montmorency nous parle de son expérience en mangeant cassoulet pendant son séjour à l'Auberge Villa Pachon.
Le Journal de Montréal, Weekend. Samedi le 17 novembre 2001
Laissez-moi vous décrire ce fameux cassoulet. Ce plat populaire est fait d'abord et avant tout des belles grosses fèves blanches avec lesquelles cuisent lentement du confit de canard, de beaux cubes d'épaule de porc et des saucisses genre Toulouse. Ce sont des saucisses maison pur porc, secret de ce magnifique plat, faites pour Daniel, notre chef émérite.
Une merveille de goûts subtils, de légèreté culinaire et d'orgasme gastronomique. Je crois bien que je faisais partie de ceux-là qui avaient trouvé la détente avec un merveilleux vin des plus abordables, une minervois : le Château tour boisée (à Marie-Claude), qui accompagnait ce fameux cassoulet, véritable découverte pour tous les convives. Si vous aviez entendu les haaaaa! de satisfaction à table, vous réserveriez tout de suite votre place pour le prochain cassoulet de maître Pachon.
 

Le cassoulet de Jonquière
Françoise Kayler, La Presse, Montréal, Gastronotes. Samedi le 17 novembre 2001
Installé au Québec depuis 30 ans, Daniel Pachon, native du Carcassonne nous a apporté le délicieux cassoulet…eh Voilà que nous avons " notre cassoulet " maintenant, celui préparé pour ce grand maître Cassoulet membre de l'Académie universelle du cassoulet!
Notre grand maître base son cassoulet sur deux viandes, celle du porc et celle du canard. Le premier fournit le pied, le jarret, l'épaule et la chair de la saucisse. Le second livre sa graisse, ses cuisses et ses gésiers confits. Du temps, de la patience, le respect des étapes à suivre, Daniel Pachon ne déroge pas à la règle. "Le cassoulet, il faut le faire comme il faut, sinon…cela ne vaut pas la peine." Daniel Pachon, grand maître cassoulet, organise régulièrement chez lui, à l'Auberge Villa Pachon, des repas réservés au service du cassoulet. Il se déplace, aussi, pour servir cet illustre plat.
 

Visibilité
Le Quotidien, le 15 mai 2001
La revue Femmes s'arrête de belle façon à l'Auberge Villa Pachon de Jonquière, photos à l'appui (ci-jointes), dans sa livraison de juin, pour sa chronique Saveurs plus. De chez Daniel Pachon, on y dit que le cassoulet, dont l'origine se situe dans le sud-ouest de la France, vaut le détour!
Décidément, la région avait la cote dans ce numéro de Femmes Plus, alors que dans un supplément à saveur touristique, on y parle également d'"Une île sans ville au Lac-Saint-Jean", faisant dans ce cas référence aux magnifiques installations de L'Ile-du-Repos de Péribonka, ou sont également inscrites des activités culturelles. À noter que le texte réserve des bons mots pour la Vélo route des bleuets.
 

La ville en parle
Le Plein jour, Baie Comeau, le 31 janvier 2000
Les chefs Luc Sohier et Yves Davignon ont été reçus membres honoraires de l'Académie Universelle du Cassoulet le 17 janvier à l'Hôtel Le Manoir, ou plus de 80 personnes ont dégusté ce mets (le régal suprême en Languedoc) à base de haricots lingots, de saucisse Toulouse, de porc et de canard confit, ayant cuit sur feu doux pendant de longues heures.
 

Connaissez-vous le cassoulet?
Le Pot-au-feu, hiver 1999
Ce plat typique de la cuisine audoise a maintenant son association internationale, connue sous l'appellation de l'Académie universelle du cassoulet, et rien de moins!
C'est en juin dernier, à Carcassonne, sous la présidence de MM. Pierre Poli et Jean-Claude Rodriguez, vice-président, que les premiers lauréats on été reçus. C'est avec fierté que nous avons accueilli la nouvelle qu'un de nos membres avait été intronisé lors de cette première cuvée. Notre ami Daniel Pachon, originaire de l'endroit, aura dorénavant le rôle de promouvoir ce mets délicieux, ainsi que tout el rituel qui se rattache à sa consommation. Cette jeune association a donc maintenant des ramifications qui plongent en sol français, japonais et, maintenant, saguenéen.
 

Monsieur Paul Simier, Journal de Montréal
Monsieur Simier, était journaliste invité en 1994 comme lors du lancement de l'événement de Chicoutimi en Bouffe. Il avait remarqué la simplicité du kiosque et le cassoulet, il s’est dit que tout devait être dans le plat.
À partir de ce moment nous avons commencé la liste des amateurs de cassoulet.
 

Madame Stéphanie Grammond, Journal la Presse
En août 2000, madame Grammond vient séjourner quelques jours à l'auberge (en madame tout le monde). Le samedi 2 septembre, elle écrivait un article sur l'auberge, « Voyage au cœur de l’histoire forestière du Saguenay », dans lequel elle faisait le lien entre la famille Price et la compagnie Price Broders, le guest house ou la Villa Price et actuellement l'auberge Villa Pachon. Dans cet article, elle fait partager sa visite guidée pour ensuite parler de gastronomie qui est la véritable passion du maître des lieux, de sa cuisine à saveur régionale et de son cassoulet et que : « La Villa Pachon en prépare pour les brunchs du dimanche ».
À partir de ce moment nous avons commencé 2 fois par année, soit en octobre et en janvier, les brunchs cassoulet à l’auberge et à travers le Québec. Pourquoi un brunch? Parce que le cassoulet était servi à l'heure du midi. Nous avons une liste qui s’allonge et le cassoulet fait fureur!
 

Madame Josée Di Stasio, émission À la Di Stasio
En novembre 2004, Madame Di Stasio descend avec son équipe de tournage à l'auberge Villa Pachon. Après l'enregistrement, Madame Di Stasio dit à Daniel Pachon : « Attention après la diffusion! ». Les courriels, les demandes d'informations sur les cassoles, la recette, les téléphones et les gens qui viennent s'en chercher pour manger chez eux, c'est parti! Les brunchs cassoulet deviennent de plus en plus populaires, les gens ont la piqûre cassoulet. Ils ont vu la passion du chef Daniel Pachon et maintenant ils veulent goûter à son cassoulet.

À partir de ce moment, nous avons commencé à penser à un agrandissement de la cuisine. La construction s’est faite en août 2005 et maintenant, nous avons la cuisine cassoulet. La production se fait aux deux semaines, Saucisses de Toulouse maison, confit de canard maison et tout l'amour du chef Daniel Pachon pour ce plat si savoureux.